• 100_1939 - rduite.jpg
  • Port_Racine.jpg
  • dielette web.jpg
  • cherbourg pour baniere.jpg
  • Portbail - Mare haute.jpg
  • appun baniere.jpg
  • ports-barfleur-pour baniere.jpg

Le Marin: Bar : le Comité national des pêches pour une taille minimale de 40 cm

Parmi les diverses mesures proposées, les bolincheurs ne pourront pas dépasser les 25% de captures par marée.

Pour la deuxième fois en dix jours, la commission bar du CNPMEM s’est réunie, le lundi 20 octobre à Paris. À l’ordre du jour, la définition d’une position commune de l’organisation professionnelle sur les mesures à prendre pour cette espèce.

Les scientifiques du Ciem (Conseil international pour l'exploration de la mer) ont préconisé une baisse des débarquements en 2015 de 80 % pour la zone nord (Manche, mer du Nord et mer Celtique) et de 20 % pour le golfe de Gascogne. Le CCR (comité consultatif régional) des eaux occidentales nord doit discuter de ces propositions, ainsi que de toutes les flottilles concernées, pour aboutir à des décisions lors du conseil européen de décembre.

Lors d’une première réunion, le vendredi 10, la commission bar avait demandé à la direction des pêches de chiffrer les conséquences, toutes douloureuses, de plusieurs scénarios.

À l’arrivée, la principale décision prise est de demander une augmentation de la taille minimale de capture à 40 cm, pour tous les métiers et dans toutes les zones concernées par cette espèce. Une position médiane entre ceux qui voulaient en rester à 38 cm (dont les ligneurs, qui seront parmi les plus touchés) et les tailles bien plus importantes préconisées par d'autres pays (42 cm au Royaume-Uni, par exemple).

Par ailleurs, le CNPMEM préconise notamment une augmentation de la période d’arrêt de la pêche à 1 mois entre le 1er janvier et le 31 mars pour les chalutiers pélagiques, ainsi que pour les chalutiers de fond et fileyeurs ciblant cette espèce. Les autres métiers, comme les bolincheurs, ne devront pas dépasser les 25 % de captures par marée. Il demande aussi la mise en place d’un système d’AEP (Autorisation européenne de pêche) et estime que la contribution que la pêche professionnelle consentira devra être « accompagnée d’un effort équivalent de la part de la pêche récréative ».

Commentaire CPML50: Nous pêcheurs de loisir en acceptant le passage de la taille minimale de capture du bar de 36cm à 42cm , avons réduit nos captures de  bar de 30% ! Nous ne pêchons plus le bar du 1° février au 15 mars!

Nous demandons toujours une même taille minimale de capture pour tous ainsi qu'un arrêt de la pêche industrielle sur les frayères! Que  le résultat de ces efforts soit mesuré avant la mise en place de toute autre mesure! 

 

Agenda

février 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Espace réservé aux membres du comité. Veuillez rentrer vos informations de connexion pour accéder à l'espace membre.