• appun baniere.jpg
  • cherbourg pour baniere.jpg
  • chausey web.jpg
  • 100_1939 - rduite.jpg
  • phare dielette rduit.jpg
  • 100_6837 rduite.jpg
  • ports-barfleur-pour baniere.jpg

NOUVELLES REGLES PLAISANCE AU 28 NOVEMBRE

Ci-dessous le décret du 27 novembre qui n'abroge pas celui du 29 octobre mais qui le modifie. L'article 46 du décret du 29.10 est modifié et la mention "activités nautiques et de plaisance interdites " n'y figure plus. Notre activité relève donc de l'article 1 :

"6° Déplacements, sans changement du lieu de résidence, dans la limite de trois heures quotidiennes et dans un rayon maximal de vingt kilomètres autour du domicile, liés aux activités de plein air suivantes :

b) Promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile"

Donc sorties possibles en respectant le 20km/3h seul ou avec des personnes du même domicile (attestation dérogatoire toujours en vigueur en cochant la case 6).

Reste maintenant à faire modifier ou abroger l'arrêté du Préfet Maritime du 2 novembre.

Salubrité des zones de production de coquillages dans la Manche

Afin de réaliser un suivi sanitaire des différents coquillages qui peuvent être pêchés sur le littoral de la Manche , les côtes ont été découpées en plusieurs zones , sur celles-ci l'ARS (Agence Régionale de Santé) réalise des prélèvements de moules, palourdes, coques, praires... et les analyse périodiquement.

Le classement des zones est réalisé comme suit :

 En fonction des résultats des mesures sont mises en place et peuvent aller jusqu'à l'interdiction de pêche !

Les zones à problèmes :

Zone de Champeaux :

Télécharger l'arrêté :

ap_classement_salubrit_cm-s-2020-011.pdf

 

 

 

 

Eaux territoriales Anglo-Normandes

COVID-19

Il est autorisé de naviguer dans les eaux territoriales Anglo-normandes, mais il est toujours interdit de débaquer sur ces iles !

Le président du Conseil départemental Marc Lefèvre a écrit au Premier ministre Edouard Philippe pour demander la levée de l'interdiction totale d'accès aux plages.

La Manche Libre, le 05 mai 2020 à 12:57

Dans un courrier adressé au Premier ministre Edouard Philippe, Marc Lefèvre, le président du Conseil départemental de la Manche "souhaite que soit levée l'interdiction généralisée d'accès aux plages" et demande de laisser le choix aux maires "afin qu'ils puissent décider ou non de leur réouverture selon leur réalité communale".

 "Nous ne voyons pas le sens de cette interdiction"

Ses arguments sont clairs : la Manche possède près de 350 kilomètres de côtes, dont peu sont urbanisés et beaucoup sont restés des espaces naturels. "La Manche a été plus faiblement concernée par la propagation du coronavirus", ajoute-t-il, en expliquant que le département a été placé en vert sur la carte du déconfinement et n'a pas de voisins en rouge. De plus, les déplacements limités à 100 kilomètres "limitent déjà l'accès aux plages".

 Jeudi 30 avril, l'élu déclarait sur le sujet : "L'interdiction des plages est un message envoyé à nos concitoyens extérieurs à la Manche, pour leur dire que ce n'est pas la peine de venir, mais nous, nous n'en voyons pas le sens. Nous allons demander plus de souplesse."

Commentaire : Cela permettrait à bon nombre de pêcheurs plaisanciers de remettre leurs bateaux au mouillage, mettre à l'eau sur la plage et enfin pouvoir commencer leur saison de pêche !

Bassin d’Arcachon : les plaisanciers plutôt satisfaits

Journal Sud Ouest le 6 mai.

L’annonce par la préfète de la possibilité pour les plaisanciers d’utiliser à nouveau leurs bateaux le 11 mai (sous réserve de l’évolution de l’épidémie) est assez bien reçue par les associations, avec quelques bémols

Ils attendaient cette ouverture avec impatience. Et la préfète de Gironde leur a donné raison ce lundi en annonçant aux maires du bassin d’Arcachon la réouverture de l’activité de plaisance pour les particuliers, ainsi que les navettes de l’UBA sur le plan d’eau (mais pas les excursions touristiques).

A partir du 11 mai, et sous réserve de l’évolution de l’épidémie et de précautions sanitaires, il sera à nouveau possible de faire du bateau sur le bassin d’Arcachon pour les particuliers. Ils ne pourront cependant accoster au banc d’Arguin jusqu’à nouvel ordre. 

Une annonce qui satisfait le président de l’Association des plaisanciers du bassin d’Arcachon (APBA), et son président Claude Pascal : "C’est une bonne nouvelle. Beaucoup étaient impatients de pouvoir faire redémarrer leurs bateaux. Mais nous attendons encore l’officialisation écrite de cette annonce".

 

 

 

Agenda

août 2021
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Espace réservé aux membres du comité. Veuillez rentrer vos informations de connexion pour accéder à l'espace membre.